Une étude sur des « mini-cerveaux », proches de ceux des foetus, créés grâce à des cellules souches humaines, permet de confirmer la neurotoxicité de médicaments et d’autres produits de consommation.

Lire la suite