Les victimes de violences conjugales encourent deux fois plus de risque de souffrir de maladies chroniques, comparée à la population épargnée par ce fléau. De quelles pathologies parle-t-on ?

Lire la suite