Des scientifiques ont modifie genetiquement un champignon, lui permettant de tuer plus rapidement les moustiques porteurs de la maladie, expliquent la BBC et le Guardian.

Lire la suite